Merci les passionnés!

Notre nouvelle chroniqueuse Elise interviendra régulièrement sur ce blog et abordera différents thèmes, parmi lesquels la confiance en soi, le poids, la body acceptance, etc.

Je vous vois venir : non, cet article n’est pas une grossière tentative de léchage de bottes. Ce n’est pas non plus un article sponsorisé. C’est un billet d’humeur : aujourd’hui, j’ai envie de dire merci. A beaucoup de monde. Aux blogueuses –et blogueurs, aux personnes qui éditent des webmagazines, qui animent des communautés Facebook, qui gèrent une association de bénévoles.

Pour ma part, j’ai mon petit rituel : tous les matins, je fais le tour de mes blogs préférés. Je parcours mon fil d’actualité Facebook, cliquant sur les liens qui m’intéressent, likant les photos qui attirent mon regard. Je vais faire un tour sur mes communautés favorites.

Derrière tout ce contenu en libre accès, il y a parfois des entreprises. Elles sont faciles à reconnaître : liens sponsorisés, articles sponsorisés. Du contenu qui ressemble plus à de la pub. C’est un business, et donc elles cherchent à vivre de ce contenu qu’elles partagent, agrègent ou créent. C’est normal.

Mais il y aussi des gens qui ont une qualité rare : la passion. Les passionnés sont capables de grandes choses. Au cours de leur vie, ils développent un attachement particulier à une cause ou un centre d’intérêt qu’ils explorent à fond. Et un jour, par passion, ils décident de faire profiter les autres de leur expertise ou de leur intérêt pour le sujet. Un tutoriel pour savoir comment réaliser un smoky eye en maquillage, un blog spécial relooking plein de conseils mode adaptés à sa morphologie, une page Facebook qui promeut l’acceptation de soi et la beauté sous toutes ses formes, un webmagazine qui propose enfin des articles intelligents et drôles à la fois, une association qui organise des activités pour ses membres…

Derrière tous ces articles que nous lisons, toutes ces photos qui sont partagées, tous ces messages de gens qui nous touchent et tous ces conseils que nous puisons par-ci par-là, il y a des gens qui sont la plupart du temps bénévoles. Je ne parle pas des quelques personnes qui vivent de leur blog ou de leur magazine, ceux qui font régulièrement du placement produit rémunéré et qui ont une grille de tarifs de pub digne d’une entreprise classique. Je respecte leur travail et je suis ravie qu’ils aient trouvé un business model qui leur permette d’en vivre. Mais c’est loin d’être la majorité. Si vous avez les mêmes habitudes de consommation de contenu sur le Web que moi, la plupart des gens à l’origine de ce que vous lisez/regardez/likez sont bénévoles. Ils sont aide-soignantes, au chômage, téléopérateurs, graphistes, couturiers, caissiers, barman, comptables, vendeurs et j’en passe. Ils sont aussi mères ou pères de famille parfois. Ils sacrifient une partie de leur temps libre pour un projet dans lequel ils croient. Ils font aussi parfois des sacrifices financiers pour faire vivre leur blog, leur magazine, leur page ou leur asso.

Alors bien sûr, ils reçoivent en retour. Ils sont lus, commentés, likés. Ils sont au centre de l’attention, leurs lecteurs ou membres les soutiennent, les encouragent et les remercient. Parfois, ils finissent par vivre de leur passion au gré des contrats qu’ils peuvent signer grâce à leur notoriété grandissante. Ils vivent des moments rares qu’ils s’empressent de partager avec nous.

Mais encore une fois, cela ne concerne pas tout le monde. Le plus souvent, les passionnés se démènent pour pondre un article, organiser un évènement, pour animer une page ou pour publier un webmagazine sans rien vraiment attendre en retour. Ni la gloire, ni l’argent. Ils font ça par pure passion, par conviction que le projet en vaut la peine, par joie de partager des choses avec les autres, par goût de l’échange et par plaisir personnel. Et ça, c’est fort.

Et au final, leur production de contenu/d’évènements remplace pour moi celles des entreprises. Je lis plus de blogs ou de webmagazines que de journaux en ligne. Je like plus de pages Facebook d’associations que de marques. Je ne lis pas d’articles beauté des magazines, et pourtant je suis des blogs beauté. Un blog réussit ce qu’une marque ou qu’un professionnel a du mal à accomplir : trouver le ton juste, être assez personnel pour créer un lien, parler en toute liberté, nous donner des raisons de lui faire confiance et de s’attacher à lui.

Donc merci de me fournir des articles intéressants, les réponses à mes questions, un lien avec d’autres gens et des réflexions intelligentes. Merci de donner de votre temps pour me divertir, me renseigner et m’ouvrir de nouveaux horizons. Merci d’être passionnés ! Et longue vie à tous vos blogs/webmagazines/pages/groupes/associations etc !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s